Bonneville: la grogne d’un routier face à la hausse du prix des carburants

Publié par La Rédaction Playlist Radio -

Ce lundi, le prix du gazole a atteint 1,70 euro soit une hausse d’environ 40 centimes en un an. Un record historique.

Une hausse qui touche tout le monde, mais particulièrement les transporteurs routiers.

Lundi 14 février, une dizaine de sociétés de transports routiers étaient mobilisées au rond-point de la vigie à Chamonix pour dénoncer la hausse du prix des carburants.

Parmi ces entreprises : la société Jean Arcade et Fils, installée à Bonneville. Avec 32 camions benne, l’entreprise consomme 20 000 litres de gazole par semaine. Naturellement, la hausse du prix des carburants se répercute sur l’activité comme l’explique Jean-Luc Arcade, le gérant de la société.

ITY Jean Luc Arcade 1 – Carburants Routier 0’41

Selon Jean-Luc Arcade, il est difficile d’amortir les prix en répercutant la hausse auprès des clients face à la forte concurrence dans le secteur.
Le gérant de la société réclame, notamment, une augmentation du taux de remboursement de la taxe TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers).

ITY Jean Luc Arcade 2 -Carburants Routier 0’42

Si l’activité de son entreprise n’est pas en danger, certaines autres structures du département de Haute-Savoie pourraient déposer le bilan face à l’augmentation du prix des carburants, selon Jean-Luc Arcade.
Les transporteurs routiers dénoncent l’inaction du gouvernement mais également le coût du liquide AdBlue, utilisé pour réduire l’émission de polluants. Son prix a doublé ces derniers mois.
Une nouvelle mobilisation des transporteurs routiers n’est pas envisagée pour l’instant.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles