Face Cachée | Thomas Hugues

Publié par La Rédaction Playlist Radio - -
Face Cachée, c'est un entretien inédit avec une personnalité qui témoigne de son rapport émotionnel à la musique dans sa vie professionnelle, personnelle, dans ses souvenirs, dans sa motivation…

Son premier concert, sa musique du moment, son plaisir coupable. Découvrez la Face Cachée musicale du journaliste Thomas Hugues pour Playlist Radio.







Quelle est la musique qui vous représente le mieux ?

Il y a une musique qui me lie pour l’éternité à ma maman, c’est "À Bicyclette" d’Yves Montand.
C'est la première qui me vient, je ne sais pas si elle me définit le mieux, mais en tout cas, c'est grâce à ma maman que j'ai découvert Montand et je crois la chanson française après. Moi, je suis un grand fan de Montand, Nougaro, les textes de Nougaro, c'est juste magique.


La musique qui vous a le plus marqué ?

Par exemple, quand j'écoute U2, j’ai tout de suite en tête un concert un peu particulier où on était, à Montréal avec ma femme Isabelle, et on était allé voir un concert qui était retransmis dans une salle genre IMAX , où on est complètement enrobé d’images et de sons. Le son était dingue. On fait de la radio, on sait la puissance de la voix, la puissance du son, et le mixage était tellement précis que quand il était loin à l'image, sa voix n'était pas la même que quand il avançait vers le public.


Votre premier concert ?

Je pense que ça se joue entre Etienne Daho et Eurythmics. Je sais plus, mais c'est la même période et c'est des beaux souvenirs avec les potes.


Votre dernier concert ?

Mon tout dernier concert, c'est presque une première fois parce que c'est le premier concert d'après d'après crise sanitaire.
C'était Francis Cabrel aux Folies Bergère, la magnifique salle des Folies Bergère à Paris, qui est chargée d'histoire.


La première musique dans votre playlist ?

Là, elle commence par Eddy De Pretto. J’adore ce que fait ce chanteur. Ça me donne envie de danser. Ça me donne envie de faire la fête. Et puis il y a aussi tout ce qu'il porte sur lui. Toute son histoire personnelle et qu’il sait partager. Et je trouve ça fort aussi d'utiliser son talent maintenant, sa notoriété pour faire passer les messages et rassurer celles et ceux qui vivent les mêmes choses que lui.


Votre plaisir coupable ?

Des chansons à danser, quoi. C'est la Compagnie Créole, c’est des trucs comme ça. Ils ont plein de talent, mais voilà, c'est des chansons comme ça. Je vais peut être pas écouter en boucle le soir, au calme, au coin du feu, mais en revanche, pour danser, quand tu fais la fête, dès que les premières notes démarrent, tu es super content. Et puis tu finis en faisant la chenille avec tes potes.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles