Haute-Savoie : la majeure partie du département en alerte sécheresse renforcée

Publié par La Rédaction Playlist Radio -

Au vu des conditions météorologiques, la décision était inévitable.


Ce mardi, la préfecture de Haute-Savoie a placé l'intégralité du département, à l'exception du secteur de l'Arve amont, en alerte sécheresse renforcée.

Très peu de précipitations sont tombées dans le département ces dernières semaines, et les températures sont 10 à 15 degrés supérieures aux normales de saison.

Les débits des sources captées pour l’alimentation en eau potable sont de plus en plus faibles, et l’indice d’humidité des sols reste notamment extrêmement bas, en particulier sur le Nord-Ouest du département.

Cette tension hydraulique est exceptionnelle dans sa précocité : les indicateurs ont un à deux mois d'avance par rapport à une année normale.

Une première vigilance avait été déclenchée en juin, mais les précipitations du mois dernier avaient permis de stabiliser la situation. Le répit n'aura été que de courte durée.

Pour préserver les ressources en eau, certaines restrictions s’appliquent :
  • Interdiction de laver son véhicule, sauf dans les stations professionnelles
  • Interdiction de remplir ou vidanger les piscines privées. Le remplissage complémentaire entre 20h et 8h reste autorisé
  • Interdiction d’arroser les pelouses, ronds-points, espaces verts, jardin potagers, massifs fleuris ainsi que les stades et golfs
  • Interdiction de nettoyer les façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisés. Cela reste autorisé pour des impératifs sanitaires ou sécuritaires et pour les balayeuses automatiques
  • Interdiction d'arroser les golfs, stades et autres terrains sportifs de 8h à 20h
  • Interdiction de procéder à un prélèvement domestique direct dans le milieu hydraulique superficiel ou souterrain, sauf si le prélèvement est autorisé ou déclaré



De plus, les activités industrielles et commerciales devront réduire de 25 % leur consommation d’eau dans les secteurs en alerte et de 50 % dans les secteurs en alerte renforcée, sauf exceptions (voir arrêté préfectoral).

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles