Massif du Mont-Blanc : cet été encore, la Brigade blanche a prouvé qu'elle était indispensable

Publié par La Rédaction Playlist Radio - -

La situation s’est beaucoup assainie, sur la voie normale du Mont Blanc, et c’est grâce à la Brigade blanche.

Créée à l’été 2019, elle a encore contrôlé cet été les candidats à l'ascension. Elle a vérifié que les alpinistes étaient bien équipés, qu’ils avaient une réservation pour les refuges, et que les conditions météo étaient optimales.

Cela a permis une nouvelle fois de limiter les accidents et d’éviter la surfréquentation du massif et des refuges.

Sur 20 000 ascensionnistes, 120 personnes ont été refoulées, soit une par jour.

C’est beaucoup moins qu’il y a trois ans, quand la Brigade a été créée, mais Philippe Godard et ses collègues constatent encore beaucoup d’impréparation.

Il est membre de la Brigade depuis ses débuts.

ITA Philippe Godard 3 – Brigade blanche bilan 2021 (46’’)

Philippe Godard explique également avoir dû refouler beaucoup de trailers, présents dans la région pour l’UTMB, qui voulaient faire le Mont Blanc en une journée, seulement équipés de baskets de trail.

Malgré le succès de la Brigade blanche, le dispositif peut encore être amélioré, comme l'explique Philippe Godard.

ITA Philippe Godard 2 – Brigade blanche bilan 2021 (40’’)

D’autant que maintenant, la Brigade Blanche peut s’appuyer sur le nouvel arrêté de protection du massif du Mont Blanc, signé l’année dernière, et qui prévoit des amendes plus conséquentes pour les contrevenants.

Ces amendes peuvent atteindre 15 000 euros et être assorties de peines de prison.

Le maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex, à l'origine de la création de la Brigade blanche, estime lui aussi qu'après trois saisons de prévention, l'heure est au durcissement des sanctions.

ITA Jean-Marc Peillex 1 – Brigade blanche bilan 2021 (34’’)

Jean-Marc Peillex aimerait que le coût de la Brigade blanche (elle est constituée d'agents municipaux) soit partagé entre les communes concernées, et plus seulement par Saint-Gervais.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles