Saint-Jean-d’Aulps : polémique autour du projet d’extension du domaine skiable

Publié par La Rédaction Playlist Radio - -

La mairie envisagerait l’extension du domaine skiable du Roc d’Enfer sur l’alpage du Graydon.

C’est la polémique qui secoue l’une des communes du chablais depuis quelques semaines. A Saint-Jean-d’Aulps, le sujet du possible projet d’extension du domaine skiable du Roc d’Enfer est sur toutes les lèvres. Un projet, qui serait porté par la mairie, avec de potentiels nouveaux aménagements sur l’alpage du Graydon.

Interrogé à plusieurs reprises à ce sujet depuis ces derniers jours, William Chalençon le maire de la commune affirme à qui veut l’entendre "qu’il n’y a pas de projet en cours". Mais plusieurs riverains, convaincus du contraire, ont créé le collectif «Sauvons Graydon». Catherine l’une des membres explique pourquoi, selon elle, le projet est bien réel.

ITC Catherine 1-Collectif Graydon Saint Jean d’Aulps (34’s)

Le lancement d’une étude d’impact pour ce projet d’extension avait été voté en 2021, et, dernièrement, le maire aurait présenté des plans du projet en question à plusieurs riverains, notamment de Graydon. L’extension du domaine skiable du Roc d’Enfer aurait donc lieu à 1 300 mètres d’altitude. C’est la raison pour laquelle, selon Sandra et Catherine, membres du collectif "Sauvons Graydon", l’extension n’est pas viable, en plus que le massif, classé Natura 2000 et Géoparc du Chablais (patrimoine mondial de l'Unesco) abrite un écosystème montagnard fragile.

ITC Micrott 4-Collectif Graydon Saint Jean d’Aulps (42’s)

Pas de communication


Sandra, membre du collectif "Sauvons Graydon" pointe du doigt le manque d’informations de la part de la mairie à propos de ce projet.

ITC Sandra 2-Collectif Graydon Saint Jean d’Aulps (32’s)

La riveraine craint que les travaux ne débutent avant même que la population n’ait eu l‘occasion d’être informée et de s’exprimer, comme cela a déjà été le cas avec la rapide construction du réservoir d’eau cet été, ou avec d’autres projets qui ont déjà abouti dans des circonstances douteuses selon Sandra.

ITC Sandra 5-Collectif Graydon Saint Jean d’Aulps (36’s)

Mobilisation citoyenne et politique


Le parti Europe Écologie - Les Verts s’était emparé du sujet dès le 12 novembre dernier pour dénoncer par communiqué "une fuite en avant" rappelant au passage que "la construction d’une retenue d’eau de 75 000 m3 à Hirmentaz vient de s’achever".

Le collectif "Sauvons Graydon" qui se veut apolitique précise se désolidariser d’EELV.

Le maire de Saint-Jean-d’Aulps, William Chalençon, a annulé le rendez-vous qui était prévu avec la rédaction de Radio Mont Blanc pour réaliser une interview, et avait seulement affirmé précédemment par téléphone "qu’il n’y a rien".

Le collectif "Sauvons Graydon" dit "prendre acte et rester très vigilant sur ce qui pourrait se passer par la suite".

A l’heure d’écrire ces lignes lundi 21 novembre, la pétition Sauvons Graydon atteignait les 24 835 signatures.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles