Scionzier : des gendarmes visés par des projectiles pendant une nuit de violence urbaine

Publié par La Rédaction Playlist Radio -

Week-end agité dans le quartier du Crozet, à Scionzier.

Dans la nuit de samedi à dimanche, des individus ont commis des dégradations de biens publics et privés : une pelle mécanique, utilisée pour les travaux de réhabilitation du quartier, ainsi que des poubelles ont été incendiées.

Les pompiers ont été appelés. Pour sécuriser leur intervention, les gendarmes les ont accompagnés. Les militaires ont alors été la cible de jets de projectiles lancés par un groupe d'une quinzaine d'individus, "déterminés et agissant de concert", selon les mots du tribunal de Bonneville, chargé de l'enquête.
"Un pavé a alors brisé la vitre latérale d'un véhicule de gendarmerie et a frôlé la tête d'une gendarme" précise le tribunal.

C'est à ce moment-là qu'un individu a été interpellé en flagrant délit et a été placé en garde-à-vue.
L'homme, un jeune majeur inconnu des services de police jusqu'à présent, a été présenté à un juge d'instruction et mis en examen pour "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique, actes de destruction par un moyen dangereux et destruction du bien d'autrui en réunion".
Il encourt 10 ans de prison et 150 000 euros d'amende.

L'enquête se poursuit pour identifier les autres auteurs de ces violences.
Le tribunal dénonce les faits d'une minorité d'individus qui "outre le préjudice financier important par ces actes de destruction, causent, au sein du quartier et plus largement de la commune, un sentiment d'insécurité inacceptable".

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles