Ski alpin : la météo a raison du début de la Coupe du monde

Publié par La Rédaction Playlist Radio -
© Radio Mont-Blanc

Les débuts sont compliqués pour la Coupe du monde de ski alpin 2022-2023.

La Fédération internationale de ski (FIS) vient d'annoncer qu'à leur tour, les deux descentes femmes prévues les 5 et 6 novembre à Zermatt (Suisse) et Cervinia (Italie) étaient annulées, faute de neige.

Les températures anormalement chaudes pour la saison ne permettent pas de produire suffisamment de neige de culture pour ces épreuves. La sécurité des skieurs n'aurait pas pu être assurée, notamment dans le bas du tracé.

Cette annulation intervient quelques jours après celle des descentes homme, prévues le week-end du 29 et 30 octobre, sur les mêmes sites suisse et italien.

Ces épreuves ne seront pas reprogrammées pendant la saison.

Cette étape au pied du Cervin avait été vivement critiquée par plusieurs athlètes, notamment le Français Johan Clarey, qui avait dénoncé un "non sens" logistique et écologique.

Pour l'instant, la reprise de la Coupe du monde de ski alpin est prévue le week-end du 12 et 13 novembre, avec des géants parallèles.

Mais les organisateurs restent prudents.

Les annulations d'épreuve à cause de la météo se multiplient : Megève et les Deux Alpes ont dû déjà renoncé à accueillir la Coupe du monde de skicross.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles