Stations de Ski : 2000 salariés des remontées mécaniques et services de pistes vont être suspendus pour absence de pass sanitaire selon la CGT

Publié par La Rédaction Playlist Radio -
Radio Mont Blanc

C’est une difficulté de plus pour les stations de ski qui peinent à recruter.


Cette difficulté s’appelle le pass sanitaire. Les salariés des remontées mécaniques et des services des pistes en contact avec le public doivent posséder le certificat pour travailler. De plus, la validité du test PCR qui permet d’obtenir le pass sanitaire a été réduite de 72h à 24h.
L’annonce a été faite par le gouvernement fin novembre.

Selon la CGT, 2000 salariés des stations seront suspendus dès le début de saison dans ces conditions.

Antoine Fatiga est le responsable de la CGT pour les remontées mécaniques et les services des pistes sur la région Auvergne-Rhône-Alpes.
L’une des revendications est de ramener la validité du test à 72h :

ITY Antoine Fatiga 1 – Pass saisonniers remontées mécaniques 0'42

La CGT réclame également le versement d’une prime covid pour les salariés « face aux conditions particulières liées au contexte sanitaire ».
Le syndicat doit rencontrer le ministère du Travail en début de semaine pour porter ces revendications.

Selon Antoine Fatiga, certains employeurs sont prêts à financer jusqu'à ¾ du coût du test des salariés non vaccinés. Une mesure de bon sens pour des stations particulièrement confrontées aux salariés réfractaires pour Antoine Fatiga :

ITY Antoine Fatiga 2 – Pass saisonniers remontées mécaniques 0'31

La CGT appelle à trouver « des solutions intelligentes » pour éviter que des stations soient contraintes de fermer une partie de leur domaine skiable.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles