Vallée de l’Arve : face à la pression immobilière, les maires face à un dilemme

Publié par La Rédaction Playlist Radio - -

Dans la vallée de l’Arve, les logements poussent comme des champignons.

Les chantiers se succèdent, car la demande est forte : la Haute-Savoie gagne tous les ans 10 000 habitants qu’il faut bien loger.

Les maires veillent à ce que les règles des PLU (Plan local d’urbanisme, document qui édicte les règles en matière d’urbanisme) soient bien respectées, et que cette frénésie ne se transforme pas en chaos.

Mais pas facile, face à des promoteurs qui veulent faire le plus d’argent possible et qui n’hésitent pas à promettre des mille et des cents aux propriétaires pour que ceux-ci leur cède leur bien.

Christophe Pery est le maire de Marignier. Les promoteurs l’appellent tous les jours.

ITA Christophe Pery 1 – Pression promoteurs immobiliers Marignier (40’’)


Christophe Pery explique devoir souvent retoquer des projets mal ficelés, et dont la qualité des logements n’est pas au rendez-vous.

De plus, depuis les confinements, les habitants sont demandeurs d’a minima un balcon et des logements spacieux.

A ce problème s’ajoute un autre dilemme pour les maires de la vallée de l’Arve : construire des logements pour faire face à la demande, tout en préservant des terres agricoles pour éviter le tout béton.

Mais là aussi, l’argument est difficilement recevable par les promoteurs, comme l’explique Christophe Pery.


ITA Christophe Pery 2 – Pression promoteurs immobiliers Marignier (29’’)

Le maire de Marignier explique recevoir des appels des promoteurs tous les jours.

Il réclame que la règle de la part de logements sociaux par commune soit assouplie pour faire baisser cette pression immobilière.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles