Vallée du Giffre : à cause de la sécheresse, les entreprises de rafting font face à une situation inédite

Publié par La Rédaction Playlist Radio -
© Radio Mont-Blanc

Cette saison d’été ne ressemble à aucune autre pour les entreprises de rafting.


La sécheresse fait des dégâts dans tous les secteurs d’activités, y compris pour le secteur nautique. Si la vallée de l’Arve est relativement épargnée, grâce à la fonte des glaciers de la vallée de Chamonix, ce n’est pas le cas de la vallée verte et de celle du Giffre.

A Verchaix, commune voisine de Samoëns, Franck Bosse, patron de Raft Riders, évoque un impact inédit sur son activité lors de cet été 2022. Même la canicule de 2003 n’avait pas provoqué une telle situation pour son entreprise.

ITG Franck Bosse 1 - Sécheresse Samoëns (37'')

Ce manque d’eau a contraint Franck Bosse à réduire son activité : au lieu de trois sorties quotidiennes, Franck Bosse n'en propose qu'une seule.

ITG Franck Bosse 3 - Sécheresse Samoëns (30”)

De plus, Franck Bosse ne peut plus embarquer autant de passager que d'habitude dans ses embarcations. Ce qui aggrave la rentabilité de son entreprise.

ITG Franck Bosse 2 - Sécheresse Samoëns (29”)

Franck Bosse n'a pas encore fait le bilan comptable de son été.

La Haute-Savoie n'est pas la seule touchée par le phénomène.

Ce mardi, en France, 78 départements sont en situation de crise, 12 en alerte renforcée, 3 en alerte.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles